mercredi 14 janvier 2015

Test du téléphone GSM Daway format "carte de paiement"

C'est bien un téléphone dont je vous propose le test aujourd'hui mais pas un smartphone !
C'est un téléphone avec des fonctions basiques qui se destine plutôt aux enfants.
Le "Daway Chocolate Ultra-thin Pocket Mini Card Mobile Phone" est un téléphone ultra fin, facile à transporter et à ranger, qui peut servir de téléphone de 2e chance, avec une carte SIM à 2€...ou il peut être utilisé par des enfants, peu soigneux, en apprentissage avec les nouvelles technologies, comme entraînement avant de leur confier votre avant dernier smartphone !
Il est vendu 21,82€ chez Banggood ici...

Déballage :
Dès la réception du colis et l'ouverture de l'emballage de transport, on est surpris par le côté fun de la boîte.
Elle est au format et ressemble à un petit carnet de 16.5*9*1.3 cm. Le revêtement or brillant de sa couverture nous met dans une ambiance joyeuse et festive ! En effet, c'est le premier téléphone du jeunot, avec lequel il va entrer dans le monde des grands !
Alors ? Je vous avais prévenu...ça brille !
Sans faire attention, de loin, on dirait que c'est inscrit "Disney".

On ouvre le carnet : à gauche, il est possible de personnaliser la boîte en inscrivant le nom de la personne qui l'a offert (from...) et le nom du destinataire du cadeau (to...)...Un personnage de bande dessinée et représenté; c'est plutôt sympa !
En regardant la boîte de plus près on remarque un certain soucis du détail : un aimant placé en haut à gauche du rabat (on voit la marque ronde sur la photo) permet de refermer la boite efficacement !
 Le contenu de la boîte est minimum, la boîte étant petite :
 Le téléphone, un câble USB micro USB B très court de 12.2cm, mais personnalisé "Daway"; ce câble parrait inadapté au premier abord mais c'est tout le contraire ! Il est court pour éviter les nœuds; il est plat pour éviter de casser; il est donc élaboré pour les enfants ! Dans la boîte se trouve également 2 adaptateurs SIM (nano et micro), un autocollant avec le personnage Daway et un autre autocollant avec les spécifications et quelques instructions pour l'utilisation (en anglais). De cette façon, on peut le coller pour ne pas le perdre ! C'est une première pour moi, un mode d'emploi autocollant...

Le téléphone :
Ce téléphone est le modèle "chocolat" de la marque "Daway".
Il a été designé en Allemagne !
Il est très compact :
 Mes mesures : 8.5*5.5*0.6cm; poids : 37 g ! On comprend mieux l'appellation "carte de paiement".
La face avant est recouverte d'aluminium rainuré avec des touches en relief que l'on sent très bien au toucher; le clavier est rétro-éclairé !
L'écran est petit : 2.3*1.2cm; sa diagonale est de 2.5cm, soit pratiquement 1" !
Si la face avant est réussie et soignée, la face arrière en plastique imitation cuir fait bon marché, avec ses fausses coutures. La couleur est "chocolat".
La clavier est aussi complet que peut le permettre la taille réduite; les touches permettent de taper jusqu'à 5 caractères différents; le clavier est donc adapté pour composer des numéros mais devient laborieux à utiliser pour les SMS qui seront alors des messages courts très courts !
La face arrière plastique s'enlève facilement et fait apparaître les slot SIM et micro SD :
On voit également la batterie qu'il est conseillé de ne pas enlever; sa capacité est de 360mAh; n'oublions pas que ce téléphone ne consomme presque rien; il est annoncé une durée en appel de 3-5h et une durée en standby de 4 jours; le numéro IMEI est en 35 donc parfaitement compatible avec le réseau français.
 Le téléphone est compatible nano SIM, micro SIM et SIM grâce aux 2 adaptateurs fournis; l'insertion est un peu difficile; il faut forcer un peu pour faire entrer l'adaptateur.
Le port micro SD accepte les cartes jusqu'à 8 Go, car le téléphone a des fonctions multimédia.
On remarque également l'emplacement de l'antenne GSM; le téléphone est à faible émissions même si c'est difficile à vérifier car aucun DAS n'est donné (la législation chinoise ne l'impose pas).

Caractéristiques :
Le téléphone est équipé d'un processeur Mediatek; les fréquences GSM (2G) sont 850/900/1800 et 1900 Mhz; il se recharge par le port USB. Il n'est pas simlocké.

Le fonctionnement :
Le téléphone s'allume après avoir fait glissé un interrupteur situé sur la tranche dessous, qui permet de verrouiller le téléphone, puis un appuie long sur le bouton "décrocher"; un petit générique se fait entendre; le son est plutôt bon.
L'affichage est OLED à 2 couleurs (bleu et jaune). L'affichage est petit mais parfaitement fonctionnel. La navigation se fait avec les touches directionnels. C'est très intuitif.
Le rétroéclairage peut être désactivé pour économiser la batterie.
Le téléphone est configuré en anglais mais un pack de langues est déjà installé avec : anglais, français, espagnol, portugais, italien, allemand, russe, suédois.
Les menus :
- répertoire téléphonique
- centre d'appel
- messages
- multimédia
- organisateur
- paramètres
- services bluetooth
 L'appareil est Bluetooth 2.3; parfait pour les fonctions multimédia ou communiquer avec d'autres appareils.
 Une fois la carte SIM en place, un écran de déverrouillage de la SIM apparaît :
 Si le bon code est tapé, la page d'accueil est affichée :
Il est inscrit en anglais car je n'avais pas encore changé la langue avant de faire les photos.
Le répertoire permet de stocker 200 numéros.
Les appels peuvent être réalisés en mains libres grâce au haut parleur.
Le multimédia comprend :
- un lecteur audio MP3, stéréo (avec carte micro SD)
- un enregistreur
- la radio (qui ne fonctionne qu'avec les écouteurs; pas de port jack ?!).
 Pour conclure :
Ce micro téléphone est très pratique comme téléphone de secours ou pour le enfants mais ses fonctions sont limités à téléphoner et écouter de la musique; pas de fonctions plus complexes comme la prise de photos, le surf sur internet ou l'envoi de mail; l'écriture des SMS est laborieuse sur un si petit écran (1"), avec un clavier à plusieurs lettres sur la même touche.

J'ai aimé : la compacité, le prix (moins de 22€) et le design
Je n'ai pas aimé : la taille de l'écran, le clavier mal adapté aux SMS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire