dimanche 29 décembre 2013

Déballage et test de la smartwatch SmartQ Z1 à 102€ chez HKG

 C'est un gros chantier que j'attaque avec ce test car les smartwatch sont des produits nouveaux, qui ne sont pas aboutis, dont les firmware sont très souvent modifiés et dont l'utilisation est à inventer.
Avoir un avis définitif sur ce type de produit en ayant porté une smartwatch une journée est impossible.
Mon test s'étendra, pas conséquence, sur plusieurs semaines pour aboutir à un avis provisoire du produit que j'ai commandé chez HKG : la SmartQ Z1 de SmartDevices.
 Avant de démarrer le déballage, quelques précisions : les smartwatch sont des montres connectées; certaines n'utilisent que le bluetooth ou Wi-Fi, comme le modèle que j'ai choisi; d'autres possèdent un slot SIM qui les rend autonomes sur le réseau 2G ou 3G. Il existe un nombre important de modèles chez HKG, dont certains moins chers; j'ai choisi ce modèle pour le sérieux apparent du site officiel et le nombre d'utilisateurs suffisants pour justifier que l'on en parle sur plusieurs forums où l'on trouve pleins d'infos dans toutes les langues.

Déballage :
La montre arrive dans une petite boite cubique cartonnée, très simple, sans chichi :
Je me suis, un peu, énervé sur le système d'ouverture que j'ai explosé. Il faut des doigts de fée pour ouvrir ce type de boite !
Elle est montée sur un petit cousin.
L'ensemble est correct, ni luxueux, ni cheap. C'est n'est pas la boite que j'ai acheté.
 La smartQ Z1 est fournie avec un câble jack 3.5/USB B et 2 petits documents en chinois.
Elle est constituée d'un boitier plastique étanche IPX7 (protection contre les infiltrations) dispo en 3 couleurs (noir, bleu ou rouge), monté sur un bracelet souple avec fixation standard 22mm, ce qui permet de le changer facilement; la longueur total est de 24,5 cm. La montre est à l'image de sa boîte, simple, sans chichi.
Le hardware :
Avec les smartwatch, on change de monde; oubliez les quad core et la réactivité immédiate !
Elle est équipée d'un processeur JZ4775, 1.0GHz, spécialement conçu pour les smartwatch avec une très faible consommation. Sa consommation est équivalente à celle d'une LED d'éclairage (info site officiel).
Android 4.3 fonctionne avec 512 Mo de RAM et 4 Go de mémoire interne; avec le firmware 2.0, 2,05 Go sont dispo, 1,96 Go restent pour l'utilisateur. C'est tout à fait correct pour une montre connectée au smartphone mais il ne faudra pas s'attendre à installer des dizaines d'appli comme sur un smartphone, surtout que peu d'apk sont compatibles.
L'écran tactile affiche des dimensions de 1'54" avec une résolution de 240*240; c'est petit et il ne faut pas avoir de gros doigts. Mais on s'y habitue si le tactile répond bien, ce qui dépend de la version du firmware.
 Il est possible de configurer le temps de retour en veille; concrètement, la montre n'est pas allumée en permanence, même s'il est possible de le faire; l'écran s'allume quand on rapproche son bras de son visage dans un mouvement de rotation; la SmartQ Z1 est équipée d'un capteur de mouvement.
Il est également possible de régler la luminosité de l'écran.
La montre peut se connecter par BT, Wi-Fi ou USB.

Sur le boîtier sont disposés 2 boutons et un port.
Un bouton permet d'allumer/éteindre l'écran ou la montre; l'autre est un bouton retour. L'utilisation des 2 boutons en même temps permettent un soft reset en cas de blocage.
Le port est un jack 3.5mm et a une triple fonction : recharger, écouter de la musique, brancher sa smartQ sur un PC.

Le software :
4 langues sont dispo : chinois, anglais, espagnol et français; lors d'un reset d'usine, la montre est en chinois mais l'icône des langues dans le menu paramètres est facile à trouver (A...).
La montre possède un lanceur d'appli qui permet d'afficher plusieurs bureaux virtuels que l'on fait défiler par glissement du doigt avec, de gauche à droite :
- affichage de l'heure avec choix d'un cadran parmi plusieurs; voici les candrans dispo avant le firmware 2.4, qui en apporte de nouveaux :
Il est également possible d'en ajouter d'autres en les téléchargeant sur le web, comme ici...ou ici...
- 3 bureaux de raccourcis sont occupés par l'affichage d'icônes d'applis; à chaque appli installée en plus correspond un icône raccourci qui s'y ajoute.
On revient au cadran car le défilement est fini; de la droite vers la gauche :
- un bureau rempli avec 4 cadres de couleurs, très moches, permettant des accès rapides (luminosité, bluetooth, vibreur et paramètres) :
- un bureau occupé par une appli d'accès au smartphone : elle permet de faire sonner son smartphone, même en mode silence; pratique quand on le cherche !
- les bureaux suivants peuvent être occupés par des widgets que l'on choisi (podomètre, contrôle du lecteur de musique du smartphone, agenda).
Un bouton avec un + permet d'ajouter un widget par appuie long :
Le widget musique pour commander la lecture sur son smartphone : 
À partir du firmware 2.1, un widget est rajouté affichant le niveau de charge de la batterie :
Dans les applis installées on trouve : un raccourci vers un app store en chinois inutilisable, agenda (avec calendrier et agenda scrolable), alarmes, appareil photo, appels, CoFit, contacts, filemanager, magnétophone, musique, paramètres, sleppAnalysis, SMS/MMS, timer, weather, wechat.
L'appareil photo est une appli qui permet le contrôle à distance de l'appareil photo de son smartphone ou tablette; sur la smartQ est affiché ce que l'on voit avec le smartphone à distance; il est alors possible de faire une photo ou de filmer.
CoFit est un podomètre qui affiche le nombre de paf fait et de calories utilisées.
L'appli musique (lecture des musiques stockés dans la montre) s'utilise grâce au port jack 3.5mm.
Mais la fonction la plus importante est l'affichage des notifications SMS, appels, mails par BT.
Et cette dernière est en cours de test...
MAJ
Après quelques semaines d'utilisation, c'est le moment de faire un bilan.
Le système de la montre est en évolution permanente (23 MAJ en 6 mois); son fonctionnement s'améliore à vue d’œil; l'accès à un Market d'applis permet d'en télécharger et installer facilement.
La synchronisation des SMS, mails, appels...fonctionne correctement le premier jour de l’appairage mais ne fonctionne plus les jours suivants...J'ai testé l'appairage avec mon Q6000 et en plus, ça ne marche pas du premier coup.
C'est donc décevant. J'en suis réduit à utiliser cette montre intelligente comme une montre seulement !
J'attend donc encore beaucoup des MAJ et j'espère une stabilisation de la connexion BT avec un mode de reconnexion automatique bientôt.
C'est tout, pour le moment...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire